dimanche 11 décembre 2016

Une expérience de mobilisation d'actifs immatériels à valeur implicite, à suivre en direct

Dans un article de 2008 sur le financement de la propriété intellectuelle, l'OMPI suggère au "dirigeant d’entreprise désireux d’obtenir un financement sur la base de ses droits de propriété intellectuelle à bien comprendre les catégories d’actifs incorporels suivantes :
  • actifs à valeur réalisable : actifs de propriété intellectuelle tels que brevets, marques et droit d’auteur ayant fait l’objet d’une concession de licence dont les paiements de redevances leur sont directement attribuables (...) 
  • actifs à valeur implicite : actifs de propriété intellectuelle non concédés en licence ou faisant seulement l’objet d’une utilisation interne.(...)" [1]

Pour observer une mobilisation de ces actifs immatériels à valeurs implicite, vous êtes cordialement invité(e)s à suivre les mouvements des acteurs candidats à un appel d'offre lancé sur la plateforme des achats de l’État (PLACE) par un ministère régalien en vue d'un contrat cadre de quatre ans sur des prestations intellectuelles informatique de plus de 1000 jours.hommes [2].

Une discussion est lancée sur le groupe X-Propriété-Intellectuelle LinkedIn [3] pour
  • identifier les actifs immatériels mobilisés
  • discuter sur des indicateurs pertinents pour suivre cette mobilisation..

Pour piloter la mobilisation de ses actifs immatériels en vue de (co)produire la meilleure réponse, un des candidats [membre de X-PI] a adopté le modèle HORIT [4].

Un design management de l'immatériel


[1] Propriété intellectuelle et financement – Une introduction, Septembre 2008, OMPI

[2] Notamment Dô-Khac Decision, qui pratique une politique d'innovation ouverte.

[3]  Quels indicateurs pour suivre une mobilisation d'actifs immatériels lors d'une réponse à un appel d'offre ouvert ?

[4] Le design du modèle HORIT, sur La Jaune et la Rouge, Open savoir-faire, une innovation radicale inspirée de l'open source, N°675, 2012.